Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Adoptez-nous !

filou15.jpg
Mes protégés ont leur blog :

la Tribu Velue

Le jeu des 7 différences

Il existe 7 différences entre les 2 personnages.
Sauras-tu les retrouver ?

Causes, toujours

Campagne blog sans pub

Fondation 30 Millions d'Amis pour la protection des animauxClicAnimaux.com - Cliquer pour DonnerAssociation pour le Don d'Organe et de Tissus humains Image hébérgée par http://www.lamaisondesanimaux.net

5 juin 2009 5 05 /06 /juin /2009 08:42

Il y a un peu plus d'un an, après avoir quitté une nième entreprise, j'ai décidé que ça suffisait comme ça.
D'une : mon job ne m'a jamais passionnée, et de deux : l'ambiance pourrie qui règne dans la majorité des entreprises à eu raison de ma bonne volonté, et de trois : j'ai trop de mal à rester enfermée des journées entières dans un bureau.

Je monte donc ma petite activité. J'en informe l'ANPE et l'ASSEDIC, ma conseillère personnelle à moi que j'ai m'envoie à un "atelier création d'entreprise".
Tu aimerais bien savoir ce qu'est un "atelier création d'entreprise" ? C'est simple : tu t'enfermes pendant 4 heures dans une salle de réunion avec une "animatrice" qui demande à chacun de se présenter et de présenter son projet ["bonjour, je m'appelle Croco, ça fait 152 jours que j'ai arrêté de me faire marcher sur les pieds et je tiens bon !"] , de compléter un petit livret type "devoir de vacances" puis passe le temps restant en te lisant des brochures et en te donnant des photocopies de documents que tu as déjà trouvés sur des sites beaucoup plus pointus.

J'explique que je deviens auto-entrepreneur, j'explique également ce qu'est un auto-entrepreneur (je te jure qu'au mois de septembre 2008, l'animatrice ANPE ignorait tout de ce régime entrant en vigueur en janvier 2009 !).

On me demande de répondre à un questionnaire contenant des questions d'ordre général sur l'évolution de mon projet, je répond que tout est quasiment en place et que j'attend seulement la date fatidique du 1er janvier 2009 pour pouvoir déclarer mon activité. En clair : oui j'ai identifié ma clientèle et la concurrence, non je n'ai pas besoin d'emprunter d'argent, oui je connais la législation encadrant mon activité, non je n'ai pas établi de business plan, oui j'ai fait une étude de marché ...

La semaine suivante, je reçois un courrier de ma conseillère qui récapitule les faits. Il en ressort qu'ils ont bien noté que j'étais en phase de création/reprise d'entreprise et ... que je suis toujours à la recherche d'un poste d'assistante de direction (sic). Je classe le courrier.

Janvier 2009 : je suis convoquée à l'ASSEDIC pour justifier de ma recherche d'emploi. J'y vais, je passe 1 minute 30 secondes 5 dizièmes à expliquer que mon projet s'est concrétisé et que mon entreprise existe, je passe ensuite 23 minutes à remonter le moral de l'assédicienne qui est effondrée à l'idée de devenir une employée du "Pôle-emploi".

La semaine suivante, je reçois un courrier de ma conseillère qui récapitule les faits. Il en ressort qu'ils ont bien noté que j'étais en phase de création/reprise d'entreprise et ... que je suis toujours à la recherche d'un poste d'assistante de direction (sic). Je classe ce nouveau courrier.

Mars 2009 : je suis convoquée à l'ANPE pour un entretien collectif en vue de vérifier l'avancement de mon projet de création.
On recommence : "Bonjour, je m'appelle Croco, etc... etc...", on remplit un nouveau questionnaire quasiment identique à celui de l'atelier création d'entreprise (oui j'ai identifié ma clientèle et la concurrence, non je n'ai pas besoin d'emprunter d'argent, oui je connais la législation encadrant mon activité, non je n'ai pas établi de business plan, oui j'ai fait une étude de marché ...) , je répète que mon entreprise est déjà crée et que je suis déjà au travail.

La semaine suivante, je reçois un courrier de ma conseillère qui récapitule les faits. Il en ressort qu'ils ont bien noté que j'étais en phase de création/reprise d'entreprise et ... que je suis toujours à la recherche d'un poste d'assistante de direction (sic). Je classe ce troisième courrier.

Avril et mai : personne ne me demande plus rien.

Juin 2009 : je reçois un 3ème questionnaire, frère jumeau du précédent, que je rempli avec la même application (oui j'ai identifié ma clientèle et la concurrence, non je n'ai pas besoin d'emprunter d'argent, oui je connais la législation encadrant mon activité, non je n'ai pas établi de business plan, oui j'ai fait une étude de marché ... Entreprise déjà créée, Croco déjà au travail !). Je poste ma réponse
Est-ce que tu veux parier avec moi que, la semaine prochaine, je recevrais un courrier de ma conseillère qui récapitulera les faits. Il en ressortira qu'ils ont bien noté que j'étais en phase de création/reprise d'entreprise et ... que je suis toujours à la recherche d'un poste d'assistante de direction (sic). Je classerai soigneusement ce quatrième courrier.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mamie Ben 16/06/2010 09:48



Comment expliquer? :


Moi j' ai reçu un courrier avec LE compte rendu d' un rendez - vous auquel j' étais pas présente puisque pas convoquée!


Croyant à une erreur de personne , je me suis rendu chez eux et :


NON NON c' était bien moi , j' était pas présente mais c' était NORMAL !


Cela se passe comme ça


à Pole emploi !


 



Croco 16/06/2010 11:38



Excellent ! Le compte-rendu d'un rendez-vous qui te concerne mais pour lequel ta présence n'est pas nécessaire...


Ils ont bien fait de regrouper les services, on gagne un temps fou !



Kikekwa 06/07/2009 19:31

Aaaaaaaaaah, ben tu vois, tout arrive !!! Y'a du mieux, hourra !!! :D

Croco 07/07/2009 08:29



Certes, mais ma grand-mère disait "le mieux est l'ennemi du bien".



Kikekwa 03/07/2009 07:29

Alors, ce quatrième courrier ?

Croco 06/07/2009 11:26


Il ont bien noté que je cherchais un poste de "chef d'entreprise" ...


Fardoise 20/06/2009 08:01

Comme quoi : changer le nom des structures n'a jamais fait avancer les choses, pas plus que de bouleverser les modes de travail sans tenir compte de ce que les gens ont à faire. Je connais bien d'administration pour y avoir travaillé. Mais pire, on y applique aujourd'hui les méthodes du privé, et les pires. Bref, on démotive complètement les gens. La France est l'un des pays où on s'investissait le plus dans son travail et on est en train de tout casser, privé et public confondus. Ce n'est sans doute plus la même personne qui gère les dossiers, ou bien on a changé le logiciel, bref toute bonne raison pour qu'il n'y ait plus aucun suivi. En tout cas sauf de l'incompétence de la part des personnels, chose à laquelle on pense bien entendu en premier.

Croco 21/06/2009 17:56


Il faut casser le travail, diminuer les compétences, fragiliser les employés afin de le rendre maléables et craintifs et de gouverner plus facilement des individus qui deviendront incapables de
révolte car inconscients de leur valeur et de leur rôle.


leschatsdumaquis 17/06/2009 16:24

Je te remercie pour la sensibilité et la pertinence de ton commentaire déposé sur mon blog...Oui, bien sûr, tu peux nous mettre en lien :-) hop je fais la même chose de mon côté.Rose

Croco 17/06/2009 18:05


Voilà, le lien est en place, il était temps, je viens chez toi depuis quelques temps déjà !


Articles Récents

Les points communs ...

Les points communs entre moi et le crocodile ?
L'humain qui partage ma vie prétend qu'on est tous les deux courts sur pattes avec une grande gueule.

Selon L'humeur