Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Adoptez-nous !

filou15.jpg
Mes protégés ont leur blog :

la Tribu Velue

Le jeu des 7 différences

Il existe 7 différences entre les 2 personnages.
Sauras-tu les retrouver ?

Causes, toujours

Campagne blog sans pub

Fondation 30 Millions d'Amis pour la protection des animauxClicAnimaux.com - Cliquer pour DonnerAssociation pour le Don d'Organe et de Tissus humains Image hébérgée par http://www.lamaisondesanimaux.net

27 juillet 2010 2 27 /07 /juillet /2010 09:00

Chat_potte4.pngHier, je suis allée au cinéma voir Shrek (si tu m'imaginais en intellectuelle... )

 

Je vais vieuconniser un peu parceque là, pardon, le cinéma ça devient n'importe quoi ! Je ne parle pas du film, ce n'est pas du tout le motif de mon agacement, je parle des conditions de projection dudit film.

 

Bon, je ne vais plus très souvent au cinéma parcequ'il faut avouer que, si j'ai été une cinéphile qui ne pouvait laisser passer une semaine sans mettre les pieds dans une salle obscure, soit je suis devenue très difficile, soit le nombre de films de qualité est devenu insuffisant pour permettre une fréquentation aussi assidue.

 

L'Homme et moi, après un coup d'oeil sur les salles et leurs horaires autour de chez nous, nous rendons au Pathé Belle Epine à Thiais (Val de Marne) qui exhibe l'ogre vert dans la salle 15.

Je cite le cinéma parceque la  naïve qui sommeille en moi espère que c'est seulement CE cinéma là qui a des pratiques barbares et que je veux t'éviter la même déconvenue en te mettant en garde contre lui.

 

Donc, nous prenons les billets à la borne, la machine nous demande si nous avons une carte de fidélité, si nous voulons acheter des lunettes pour voir en 3 dimensions, etc....

Pour rejoindre la salle n°15, nous devons monter au 2ème étage, ce qui nous contraint à emprunter un circuit bien prévu dont le seul but est manifestement de nous faire passer devant les stands de pop-corn, glaces, confiseries en tous genres, jeux vidéos .

 

A l'entrée dans la salle, c'est déjà la consternation : je croyais que les salles grandes comme mon salon avaient été abandonnées depuis plus de 10 ans, je me suis trompée, elles existent encore.

 

Ensuite, pour les vieilles comme moi qui ont connu le temps bénit où le film était précédé d'une "première partie" suivie d'un entracte ou même, par la suite, l'époque où les salles diffusaient des courts-métrages avant le film, le passage aux 20 minutes de publicité était déjà pénible.

Jusqu'ici pourtant, j'amenais un magazine et je bouquinais pendant cette maudite page de pub jusqu'à l'extinction des lumières signalant le début du film.

Et bien, au Pathé Belle Epine, dans la minuscule salle 15, non seulement l'éclairage est trop faible pour lire pendant la pub mais le son est également poussé à fond, tout ça pour être bien sur que tu ne puisses pas échapper, ne serait-ce qu'en pensée, à cette pollution visuelle et sonore insupportable qu'est la publicité.

 

Je passerais sur le fait que la porte d'entrée donne directement sur le côté gauche du dernier rang et que, si tu y es assis, tu as le bonheur d'être dérangé par tous les retardataires qui t'offrent à chaque fois une vue imprenable sur la lumière du couloir.

 

Le film s'est déroulé sans accroc, hormis pour les voisins directs des crétins qui estimaient, à tord, que des enfants de moins de 6 ans sauront rester calmement assis dans le noir pendant 2 heures sans broncher.

 

La fin du film par contre, dans la salle 15 du Pathé Belle Epine, alors là... Comment te décrire ça aussi honnêtement que possible ?

Bon, imagine que le générique de fin n'a pas encore débuté mais que, déjà, la lumière indiquant la "SORTIE" se met à clignoter puissament sur la porte à droite de l'écran attirant immanquablement ton regard. Ensuite, la première ligne du générique apparait à l'écran et la lumière innonde la salle histoire de pousser dehors ceux qui auraient décidé d'ignorer la première injonction lumineuse indiquant la sortie.

Enfin, si tu as décidé de regarder le générique jusqu'au bout, parce que c'est un principe et qu'il y a quelquefois de petites surprises glissées ça et là pour le cinéphile patient, saches que tu gênes le travail de l'employée qui est déjà à l'oeuvre avec son sac poubelle et passe dans toutes les rangées pour ramasser les déchets.

 

Voilà, au cas où tu ne l'aurais pas encore compris, au Pathé Belle Epine, le seul souci de la direction c'est que tu paies ton ticket (et les petits suppléments comme des lunettes 3D par exemple), que tu te goinfres d'un pop-corn dont le prix au kilo avoisinne celui du caviar et que tu subisses 20 minutes de publicité agressive.

Ensuite, ben, comment te dire... Le film on s'en fout, c'est juste pour t'attirer dans la minuscule salle 15, quant au générique final, si ça ne tenait qu'à eux, ils feraient comme sur les chaines de télé commerciales, ils le couperaient, alors, à l'avenir, si tu pouvais te tirer fissa dès la dernière réplique de façon à ce que la salle soit vide avant la dernière note de musique, ça les arrangeraient bien quand même.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

snoring aids 13/02/2014 08:51

Why we need to spend money and time for a film like this? We need to be selective before going for films, most importantly 3 D films. I too have come across such annoying conditions many times.

Fardoise 20/08/2010 14:56



Cela fait belle lurette que je n'ai pas mis les pieds, ni les yeux, ni les oreilles, dans un cinéma commercial. Je pense à te lire, que j'aurais un sacré choc. Heureusement, à côté de chez moi il
y a Utopia Avignon, un cinéma d'un autre type où l'on va uniquement voir des films, ou encore rencontrer les auteurs, les acteurs...



Croco 21/08/2010 08:57



Moi même j'ai eu un vrai choc, c'est de pire en pire, la dernière fois que j'étais allée au cinéma ne remonte pas à plus de 6 ou 7 mois et ça n'était pas encore aussi minable.



le majeur 11/08/2010 14:18



soif de poignon, quand tu nous tient...



Croco 16/08/2010 06:57



C'est juste ça.



laurence 29/07/2010 22:41



Hihihi.... C'est tellement vrai!


Tu le racontes si bien!


Gros bisous



Croco 03/08/2010 10:17



Merci.



sandrin 28/07/2010 16:07



je ne vais plus au cinéma (et j'en ai parlé justement sur mon blog vite fait) parce que outre la médiocrité des films, surtout français (j'en ai un peu marre en plus de voir toujours les mêmes
tronches), je trouve insupportable les salles bondées de gens qui mongent pop corn et glace.


en aparte : please, arrête donc de te qualifier de vieille parce que tu as quelques .... années (tu as mis le chiffre sur mon blog). franchement. ça, c'est pas possible. :):)



Croco 29/07/2010 09:56



OK, je ne suis pas vraiment vieille, en tout cas, quand je le dis, je n'y crois pas vraiment, mais ça m'amuse franchement.


Le monde change tellement vite que j'ai parfois l'impression d'être née dans un autre siècle... Ah, oui, tiens, c'est bien le cas !



Articles Récents

Les points communs ...

Les points communs entre moi et le crocodile ?
L'humain qui partage ma vie prétend qu'on est tous les deux courts sur pattes avec une grande gueule.

Selon L'humeur