Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Adoptez-nous !

filou15.jpg
Mes protégés ont leur blog :

la Tribu Velue

Le jeu des 7 différences

Il existe 7 différences entre les 2 personnages.
Sauras-tu les retrouver ?

Causes, toujours

Campagne blog sans pub

Fondation 30 Millions d'Amis pour la protection des animauxClicAnimaux.com - Cliquer pour DonnerAssociation pour le Don d'Organe et de Tissus humains Image hébérgée par http://www.lamaisondesanimaux.net

28 mai 2011 6 28 /05 /mai /2011 18:00

DSCN1590.JPGJe m'appelle Galys. Je suis très jeune encore, 12 ou 18 mois peut-être.

Ma vie était plutôt agréable jusqu'à la naissance de mes bébés. Je vivais avec des humains qui me laissaient mener ma vie de chatte, je sortais à ma guise, on me caressait souvent et on me traitait bien.

Et puis, ce qui devait arriver arriva, un jour un mâle s'est intéressé à moi, et en quelques minutes, notre accouplement à scellé mon avenir.

J'ignorais alors la gravité de mes actes mais, quand bien même je l'aurais su, je n'aurais rien changé car ce n'était pas en mon pouvoir.
C'est mon instinct qui m'a fait sortir et appeler ce matou, c'est mon instinct qui m'a dicté toutes mes réactions. Ca n'a même pas été agréable pour moi.

Ensuite, j'ai grossi, je me suis alourdie. J'avais déjà vu des femelles gestantes que que je croisais au hasard de mes balades, je savais bien ce que ça impliquait.

Un beau jour, j'ai mis au monde des bébés, mes bébés. Je m'en suis occupée avec beaucoup de tendresse. Ils grandissaient bien, je leur apprenais tout ce qu'un chat de famille doit savoir. Peu à peu, ils ont commencé à se nourrir de croquettes, têtant encore de temps en temps parce que c'était bien agréable pour eux comme pour moi.

Curieusement, au lieu de se réjouir des progrès de mes bébés et de la bonne éducation que je leur donnais, mes humains ont commencé à me parler moins gentiment, ils semblaient embarrassés, gênés par notre présence.

Un matin, ils sont venus chercher les bébés et les ont déposés dans une valise, comme ça m'inquiétait un peu, j'ai bondi dans la valise ouverte pour les rejoindre et... mes humains ont refermé le couvercle, nous bouclant à l'intérieur.
Pendant quelques minutes, nous sommes restés calmes, ne comprenant pas ce qu'il se passait. Puis la valise a été secouée, on nous a posé dans la voiture dont j'ai reconnu l'odeur et le bruit mécanique et nous avons roulé un moment.
Mes bébés miaulaient, se débattaient, cherchaient à sortir et moi j'essayais de les tranquiliser, je me disais que c'était encore un de ces actes humains étranges que nous ne comprenons pas mais que nous serions bien vite libérés. J'avais tord.

Je sais qu'ils ont sorti la valise de la voiture et l'ont posé à plat. Mes bébés se sont tus à nouveau, attendant l'ouverture et nous avons entendu la voiture redémarrer et s'éloigner. Ensuite, plus un bruit. Nous avons miaulé, puis attendu, puis miaulé. Il faisait de plus en plus chaud dans la valise, le soleil devait être déjà haut dans le ciel.

Mes bébés faiblissaient, je le voyais. Au bout d'un long moment, j'ai entendu des voix humaines assourdies alors j'ai appelé au secours, j'ai miaulé aussi fort que je pouvais. Les voix se sont tues, puis rapprochées, les voix semblaient étonnées mais personne n'ouvrait. La valise a de nouveau été soulevée et emportée dans un endroit qui sentait la trouille animale.
Enfin, le couvercle de la valise s'est soulevé tout doucement et un humain en blouse blanche nous a regardé avant d'ouvrir en grand.

L'humain en blouse blanche s'est tout de suite occupé de nous, il nous faisait peur mais il était gentil, il nous a nourris, soignés, traités avec bonté.

Quand nous avons tous été tirés d'affaire, une dame est venue me chercher, elle m'a expliqué que l'homme en blouse blanche se chargerait de trouver des familles pour mes bébés mais que, comme il n'était pas sur de parvenir à me trouver une famille et qu'une clinique vétérinaire n'est pas un bon endroit pour vivre, elle allait s'occuper de moi.

Aujourd'hui je suis chez Croco, pour quelques heures seulement, en transit... encore... puis je rejoindrai une famille d'acceuil qui m'attend. Vivement que j'y sois parce que tous ces changements, ça m'inquiète beaucoup.
Et puis, mes bébés, je pense encore à eux, que vont-ils devenir ? Trouveront-ils de bons foyers ou finiront-ils au fond d'une valise à crever en plein soleil ?

 

Nota : Galys est adoptée ! Elle rejoindra son foyer le 26 juin. Bon vent ma puce.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

C@line 09/06/2011 13:08



Elle semble très belle, avec une robe superbe, cette demoiselle. Je suis sûre qu'elle trouvera très vite un foyer pour l'accueillir.



Croco 13/06/2011 08:55



Nous l'espérons.



zolie cagouille 05/06/2011 20:43



et après ça on me soutient mordicus que l'être humain est supérieur à l'animal..Au fait nous ne serions pas des animaux à l'origine!!!..vraiment pas de quoi être fier d'être un humain...


 



Croco 06/06/2011 08:07



Notre espèce manque d'empathie, mais pas d'arrogance...



claudia 05/06/2011 17:35



Comme tu dis !



claudia 04/06/2011 14:27



Incroyable ! Comme à chaque fois, la colère vis à vis de ces humains qui n'ont rien d'humain m'envahie ! Je me sens souvent démunie face à la souffrance animal. Dernièrement, j'ai vu un encart
dans le journal: la SPA cherchait d'urgence des familles d'acceuil pour chatons en attendant d'être adopté. J'ai téléphoné: personne. J'ai envoyé un mail: pas de réponse. Comme un manque de
coordination. Je reesayerai avec des associations, mais j'aimerai bien tomber sur une bonne. Elle ne sont pas toute sérieuses. Maintenant que j'ai plus de place... Claudia



Croco 05/06/2011 15:28



Non, toutes les asso ne se valent pas effectivement. Dommage que tu ne sois pas près de chez moi, je t'aurais recrutée tout de suite comme famille d'acceuil !



TAOMUGAIA 04/06/2011 10:19



Cela fait des années et des années que la France détient le record d'abandons...50000 ? 60000 par an ? Jamais la tendance ne faiblit, jamais un peu de répit dans cette course à l'horreur.
Mais merde, c'est quoi la raison ? C'est un pays de psychotiques ou quoi ? 



Croco 05/06/2011 15:27



Non seulement ça ne fléchit pas mais je trouve même que les animaux abandonnés sont de plus en plus jeunes.
Nous sommes un pays d'irresponsables, il se pourrait bien d'ailleurs que ça se confirme aux prochaines élections et ça me fait froid dans le dos.



Articles Récents

Les points communs ...

Les points communs entre moi et le crocodile ?
L'humain qui partage ma vie prétend qu'on est tous les deux courts sur pattes avec une grande gueule.

Selon L'humeur