Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Adoptez-nous !

filou15.jpg
Mes protégés ont leur blog :

la Tribu Velue

Le jeu des 7 différences

Il existe 7 différences entre les 2 personnages.
Sauras-tu les retrouver ?

Causes, toujours

Campagne blog sans pub

Fondation 30 Millions d'Amis pour la protection des animauxClicAnimaux.com - Cliquer pour DonnerAssociation pour le Don d'Organe et de Tissus humains Image hébérgée par http://www.lamaisondesanimaux.net

24 avril 2011 7 24 /04 /avril /2011 07:33

Je suis née dans les Hauts-de-Seine en 1965.

Mes ancêtres sont presque intégralement issus de Bourgogne, région rurale donc, ma grand-mère maternelle m'a enseigné les animaux des champs, les baies qu'on cueille au bord des chemins, le jeune maïs sucré qu'on vole sur pied pour le grignotter ; j'ai eu une tante Euphrasie qui partageait sa fermette au sol en terre battue avec ses poules ; je sais le goût du lait chaud juste sorti du pis et faire la différence entre une couleuvre et une vipère.

J'ai aussi eu un arrière grand-père industriel bourgeois, une grand-mère pour qui les livres étaient des voyages et l'on m'a fait faire autant d'études que j'ai bien voulu en faire.

Je suis comme beaucoup de Français : j'aime autant plonger les mains dans la terre pour y faire pousser des merveilles que d'ouvrir un livre, écouter un disque ou visiter une exposition.


S'il m'a semblé important de te dire ça, c'est pour couper court immédiatement à tout argument ultérieur du style : "Tu es
une bobo-urbaine qui ignore tout du terroir et porte un regard naïf sur la nature dont tu ignores tout".

J'estime être parfaitement légitime pour dire que l'inscription de la
 tauromachie au patrimoine culturel immatériel français me colle la gerbe en toute connaissance de cause.

Alors, comme j'en ai soupé d'entendre toujours les mêmes arguments, voici ce que j'en pense :

- Tu peux complexifier à l'envi les règles du jeu pour tenter de faire croire qu'il s'agit d'une métaphore grandiose, et qu'on l'apprécierait si on la comprenait, on n'est pas en train de parler d'art contemporain là, on parle d'un animal qui va être torturé avant d'être tué. Je me fous de savoir que certains y trouvent du sens et je parie que le toro s'en fout aussi.

- Entendre parler de courage ou d'honneur alors qu'un des deux protagonistes de ce "duel" n'a jamais demandé à être là et serait même probablement à des kilomètres s'il n'était pas coincé dans l'arène est absurde. Ca revient exactement au même que d'entrer dans la cage d'un animal sauvage et de le blesser violemment jusqu'à ce que sa seule option soit d'attaquer. Je te parie qu'en plein air, le toro choisirait la fuite et pas le combat "pour l'honneur". Cet anthropomorphisme est ridicule.

- Voir les afficionados s'offusquer parce que je décrète que, si le torrero se fait encorner, c'est son problème et que quand on cherche la merde, il ne faut pas se plaindre de la trouver me semble totalement déplacé. Je n'ai pas demandé à ce mec de descendre dans l'arène, ceux qui l'y ont poussé sont ceux qui voulaient assister au spectacle. Si quelqu'un est responsable de la mort d'un homme, c'est celui qui l'a incité à risquer sa peau, pas celui qui aurait préféré qu'il reste chez lui.

- Qu'il soit noté une fois pour toute que le toro est un herbivore et qu'un herbivore n'est pas une bête fauve assoiffée de sang. Comme tous les mâles de toutes les espèces, il peut se montrer dangereux quand il s'agit de lutter pour des femelles et/ou un territoire mais, a priori, l'homme n'est pas son concurrent en la matière.

- Si la disparition des corridas signe la fin de l'élevage des toros et donc leur disparition progressive, cela ne me dérange pas. Cette race est maintenue dans le seul but de produire des victimes, pourquoi vouloir préserver une race dont la seule utilité est d'être exécutée en public ? D'ailleurs, personnellement, seule l'espèce me semble nécessaire à la bio-diversité, les races ne sont utiles qu'à notre bon plaisir, elles n'ont pas d'intérêt écologiquement parlant. Un taureau est un taureau, qu'il soit noir et nerveux ou beige et bouclé ne change rien.

- Je passerai très vite sur l'argument "culture et tradition", les mariages arrangés, la vendetta, l'excision, l'esclavage, la poligamie, etc... sont également des traditions, parfois bien plus anciennes que la corrida, et nous traitons de barbares les pays qui les pratiquent.

- Mettre en parallèle la corrida avec l'abattage rituel ou non, les conditions d'élevage et de transport des animaux de boucherie est totalement déplacé : on ne justifie pas une maltraitance par une autre, ce n'est pas un argument recevable. Je suis contre la corrida ET contre les conditions d'abattage des animaux de boucherie et contre l'abattage rituel ET contre l'expérimentation animale, etc. En gros, je m'oppose à tout ce qui déclenche une souffrance injustifiée (le plaisir personnel n'étant en aucun cas un motif suffisant pour torturer un animal !)

- Estimer que chacun fait ce qui lui plait et comparer la corrida à n'importe quel divertissement en prétendant qu'il ne viendrait à l'idée de personne de demander l'interdiction d'un match de tennis est absurde. Lors d'un match de tennis, les concurrents sont là de leur plein gré et aucun d'entre eux n'y laissera la vie. On ne peut même pas rapprocher la corrida des combats de chiens ou de coqs (qui sont une autre ignominie humaine) car  les "combattants" y sont de la même espèce et disposent donc des mêmes "armes".
Je n'aime pas le football mais, moralement, il ne me choque pas. Si je m'oppose à la corrida, c'est parce que d'un point de vue ethique, je trouve cela insupportable pas parce que je n'y comprends rien ou que je n'apprécie pas le show.

- Je refuse bien sur d'entendre tous les discours sur la douleur masquée par les poussées d'adrénaline car, si le toro produit effectivement de l'adrénaline il a également un système nerveux et tout ce qui a un système nerveux ressent la souffrance, nous sommes bien placés pour le savoir.

Un jour, dans l'avenir, nous comprendrons enfin que nous n'avions pas le droit d'exploiter à mort tous les autres animaux, nous réaliserons l'ampleur de notre faute et, contrairement aux prédateurs qui ne tuent que pour survivre, nous n'aurons aucune excuse.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

marie-thérèse 09/05/2011 13:20



BRAVO !!! Je n'aurais pas mieux dit ....



Croco 12/05/2011 09:12



Merci.



TAOMUGAIA 01/05/2011 14:17



Ces toros destinés à crever dans l'arène sont en fait des races sélectionnées pour leur aptitude à foncer sans réfléchir.
A l'image de ces chiens d'attaque, issus de croisements et de sélections strictes.
Il n'existait, auparavant, aucune espèce de ce genre à l'état sauvage...
Le pire, c'est qu'ils sont élevés avec soin pour ne jamais approcher un être humain, dès fois qu'ils deviennent un poil apprivoisé.
Les éleveurs n'approchent, pour cela, qu'à cheval, jamais à pieds. 
Disons-le crûment, ce sont des animaux sélectionnés pour leur 'bêtise'...c'est triste à dire mais que penser de ces fumiers qui ont pour métier de mettre à disposition des tueurs de pauvres
ruminants juste bons à foncer sur un sadique à pompons.



Croco 12/05/2011 09:12



Et quand on pense que ces pourris prétendent les admirer et estiment que le combat est équitable...



fardoise 01/05/2011 09:55



J'ai été élevée aussi entre la ville et la campagne (d'alors, elle a beaucoup changé) et je suis tout autant contre tous les sports et autres activités qui consistent à faire souffrir, et
mourrir, des animaux. Je connais malheureusement des personnes qui sont des aficionados, pour moi, impossible de les convaincre, et cela m'est très, très pénible.



Croco 12/05/2011 09:10



Si seulement j'y parvenais, même avec un seul d'entre eux...



josse21 28/04/2011 15:31



tout à fait d'accord avec tes arguments...mais tant qu'il y aura des spectateurs...il y aura des corridas...


tourisme=spectacle=argent.


A+



Croco 12/05/2011 09:09



Oui, on trouvera toujours des individus pour se repaitre de ce genre de show, c'est pour ça qu'il faut simplement l'interdire.



le majeur 26/04/2011 21:49



je suis tombée des nues quand j'ai appris cette décision. à vrai dire, je n'avais pas du tout suivi le débat et n'étais même pas au courant que cette question était discutée.


je partage ton avis et tes excellents arguments sur ce qui concerne la souffrance animal, alors je rajouterai rien, je le dirai forcément moins bien que toi !



Croco 12/05/2011 09:08



Invraisemblable ! TOUS les membres de la commission étaient des pro-corridas. Pourquoi réunir une commission dans ce cas ?



Articles Récents

Les points communs ...

Les points communs entre moi et le crocodile ?
L'humain qui partage ma vie prétend qu'on est tous les deux courts sur pattes avec une grande gueule.

Selon L'humeur