Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Adoptez-nous !

filou15.jpg
Mes protégés ont leur blog :

la Tribu Velue

Le jeu des 7 différences

Il existe 7 différences entre les 2 personnages.
Sauras-tu les retrouver ?

Causes, toujours

Campagne blog sans pub

Fondation 30 Millions d'Amis pour la protection des animauxClicAnimaux.com - Cliquer pour DonnerAssociation pour le Don d'Organe et de Tissus humains Image hébérgée par http://www.lamaisondesanimaux.net

21 juin 2010 1 21 /06 /juin /2010 08:00

HPIM1901

As-tu remarqué ? Dans notre beau pays, et dans de nombreux autres (car nous n'avons pas le monopole des dirigeants incompétents), chaque fois qu'il manque de l'argent pour boucler un budget, la seule et unique solution proposée, est toujours la même : augmenter les taxes, charges, impôts, cotisations, en créer de nouveaux, en dupliquer certains, en relancer d'autres qu'on avait fait semblant de supprimer...

L'allongement du temps de travail répond exactement à la même logique : on cotise plus longtemps donc on cotise plus.

 

Bien que cette technique soit appliquée depuis toujours et n'ait jamais fonctionné puisque, clairement, nos situations ne s'arrangent pas (et c'est un doux euphémisme !), nos dirigeants continuent à la privilégier.

Pourquoi ?

  • parceque, pour eux, l'avenir se limite à la durée de leur mandat, quel qu'il soit,
  • parceque ça donne l'impression qu'ils ont réfléchi au problème, donc qu'ils travaillent,
  • parce qu'ils sont sots au point de croire que la recette était bonne mais que c'est celui qui les a précédés qui était un imbécile,
  • parce qu'ils pensent réellement que nous sommes tous des fainéants égoïstes et ingrats en prime,
  • parce qu'ils ont oublié, bien oublié, qu'ils sont à notre service et non l'inverse,
  • parceque c'est beaucoup plus facile que de réfléchir à une véritable solution,
  • parceque s'ils ont fait toutes ces belles et longues études c'était pour avoir une situation confortable, pas pour se tuer à la tâche comme un prolo,
  • parceque c'est très facile de penser que tout le monde pourrait travailler plus d'heures et plus d'années quand, pour faire ton boulot tu as une armée d'employés en tout genre qui se charge de toute ta logistique,
  • parceque, imanquablement, si on commençait à parler d'économies plutôt que d'augmentation des taxes, le risque serait énorme que lesdites économies soient faites à leur détriment,
  • parce qu'ils s'accrochent désespérément à un système qui ne fonctionne pas mais qu'eux maîtrisent pour n'avoir pas à prendre le moindre risque,
  • etc... [liste malheureusement non exhaustive]

Tu pourrais me croire peu objective, voire franchement cynique, mais je te rappelle que je les place TOUS sur le même plan, quelle que soit leur famille politique et que je serais curieuse, vraiment, de savoir si des personnes ordinaires ont vu leur situation s'améliorer en fonction des gouvernements successifs.

Je ne parle pas des nantis, eux, rien ne peut vraiment les atteindre, ni en bien ni en mal, je parle vraiment des quidams lambda, les individus sans pouvoir particulier.

 

Je vais te dire, la plupart des personnes que je connais a la sensation d'en faire toujours plus pour un résultat toujours inférieur au temps et à l'énergie investis.

On est très loin du "toute peine mérite salaire" de ma grand-mère. Nous ne recevons pas du tout en fonction de ce que nous donnons, loin s'en faut, pendant que nos maîtres reçoivent eux beaucoup plus qu'ils ne méritent étant donné la qualité de leur travail.

 

Exigeons des résultats, ne payons et entretenons ces gens que si nous sommes satisfaits de leur travail.  La plupart de leurs promesses et réalisations sont financièrement chiffrables, il serait finalement assez simple de vérifier qu'ils ont atteint les objectifs qu'ils ont après tout eux-mêmes fixés.

Payons-les aux résultats, comme des commerciaux, plutôt que de les entretenir à ne rien faire  car s'agiter en tous sens en soulevant la poussière tout en ressortant de vieilles recettes éculées et inefficaces, ce n'est pas travailler, c'est juste faire du bruit.

Soyons clairs, si n'importe lequel d'entre nous travaillait de façon aussi médiocre, on peut parier que son employeur ne le couvrirait pas de primes, salaires mirobolants et avantages en nature disproportionnés.

 

Dans la nature, il y a les animaux qui collaborent, chacun profitant de la présence de l'autre et puis il y a ceux qui profitent de leurs hôtes et les exploitent parfois jusqu'à la mort sans jamais rien leur apporter en échange.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

MiC 12/07/2010 07:36



à se demander s'ils n'auraient pas raison : ça marche....................



Croco 12/07/2010 21:16



A chaque fois en plus !



MiC 11/07/2010 13:09



tu as oublié : parce qu'ils sont persuadés que les gens sont sots et ne peuvent tenir un raisonnement économique à long terme. tu me diras, quand je vois le foin que font les syndicats au sujet
des retraites, alors que +80% des Français sont conscients de devoir travailler plus longtemps pour avoir accès à une retraite quasi raisonnable... je me dis que ces syndicats donnent
malheureusement la preuve que cela est un peu vrai



Croco 12/07/2010 07:10



Ils nous prennent pour des imbéciles, ça c'est totalement vrai. Quand on voit ce qu'ils essaient de nous faire gober sans même y mettre les formes...



claudia 01/07/2010 19:35



comme je te comprends



Croco 08/07/2010 09:24







claudia 29/06/2010 19:43



La colère n'est pas bonne conseillère, mieux vaut l'humour ! et là, j'aime bien quand tu t'y mets



Croco 01/07/2010 10:45



C'est vrai, j'essaie d'éviter la colère, mais quelquefois, elle est plus forte que moi !



TAOMUGAIA 27/06/2010 09:28



En principe, ce que tu rappelles avec justesse, il s'agit de la démocratie directe, celle qui permet aux mandants de contrôler leurs élus.
Sauf que l'école, depuis quelques années, a dédaigné l'instruction civique (il y en a si peu que ça devient dérisoire).
Les pouvoirs en place n'ont pas envie que les citoyens (et futurs citoyens) réfléchissent trop. D'où l'élimination progressive des heures de philo, d'histoire, dans les classes de lycée.



Croco 29/06/2010 18:17



N'importe quel dictateur le sait depuis la nuit des temps, pour couper court à toute révolte, on fait taire les intellectuels et on brûle les livres. Le désossage de l'éducation nationale
n'est effectivement pas un dommage collatéral, il est une partie de la stratégie.



Articles Récents

Les points communs ...

Les points communs entre moi et le crocodile ?
L'humain qui partage ma vie prétend qu'on est tous les deux courts sur pattes avec une grande gueule.

Selon L'humeur