Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Adoptez-nous !

filou15.jpg
Mes protégés ont leur blog :

la Tribu Velue

Le jeu des 7 différences

Il existe 7 différences entre les 2 personnages.
Sauras-tu les retrouver ?

Causes, toujours

Campagne blog sans pub

Fondation 30 Millions d'Amis pour la protection des animauxClicAnimaux.com - Cliquer pour DonnerAssociation pour le Don d'Organe et de Tissus humains Image hébérgée par http://www.lamaisondesanimaux.net

11 novembre 2010 4 11 /11 /novembre /2010 08:00

 

Afin de "gérer" les animaux errants et/ou abandonnés, chaque commune de France est dans l'obligation de conclure un contrat avec une fourrière qui se chargera du "ramassage" (qui ne demande pas toujours d'effort puisque certains misérables sont déposés devant la porte de ladite fourrière) et de l'élimination des animaux indésirables.

 

Bien sur, il arrive que certains rares animaux soient pucés ou tatoués, la fourrière doit alors rechercher leurs propriétaires qui viendront (ou pas) les récupérer.

Clairement, l'immense majorité des animaux entrants n'en sortiront pas vivants.

 

Le délai légal de garde d'un animal par la fourrière est de 8 jours, ce qui signifie que, chaque semaine, dans toutes les fourrières de France, tous les indésirables sont exécutés. Personne n'a leur nombre exact et, pour tout dire, tout le monde s'en fout.

 

Enfin, pas vraiment tout le monde... certains n'acceptent pas cette situation et s'organisent pour tenter d'en sauver le plus possible.

 

Veux-tu que je te raconte une tentative de sauvetage ? Prenons l'exemple d'un groupe de chats dont la mort est programmée le vendredi de la semaine suivante et dont la fourrière communique la liste des chats suffisament sociables pour être adoptés à une bénévole de la protection animale.

 

J-6 dimanche, la liste tombe :

 

1.  chaton femelle brun tabby et blanc, poils longs, 2/3 mois, sociable
2.  chaton mâle brun tabby et blanc, 2/3 mois, sociable
3.  chaton mâle roux tabby et blanc, poils longs, 2/3 mois, sociable
4.  chaton femelle noire, 4/5 mois, micro-craintive
5.  chaton mâle brun tabby, 3/4 mois craintif
6.  chaton femelle noire,3/4 mois, micro-craintive
7.  chaton femelle brun tabby, 2/3 mois
8.  chaton femelle noire et blanche, 2/4 mois, sociable
9.  grand chaton mâle gris tabby et blan, 7/8 mois, micro-craintif
10. adulte mâle brun tabby, 1/2 ans, micro-craintif
11. grand chaton femelle bleue et blanche, 5/6 mois, micro-craintive
12. chaton male gris et blanc, 3 mois, sociable
13. chaton femelle gris et blanc, 3/4 mois, sociable

 

L'appel est lancé, les associations se mobilisent, les familles d'acceuil poussent les murs, on cherche des places disponibles partout, on cherche des covoiturages pour envoyer les rescapés vers des familles d'acceuil trop éloignées, on appelle aux dons.

 

J-4 mardi, la liste s'allonge :

 

14. femelle, brun tabby et blanc, 1 an 1/2, sociable

 15. mâle brun tabby blanc, 6 mois, sociable 

16. mâle brun tabby, 1 an 1/2, sociable
17. mâle noir, 2 mois, sociable
18. femelle tortie tabby blanc, 6 mois, un peu craintive
19. mâle roux tabby blanc, 1 an, craintif

20. mâle noir, 10 mois, un peu craintif
21. mâle noir, 1 an, un peu craintif

 

Déjà 21 chats, et ça sur une seule fourrière.

 

J -4 mardi, 23h00, une mauvaise nouvelle vient de tomber : le vétérinaire de la fourrière sera en congé jeudi et vendredi, si on ne les sorts pas mercredi, ils seront tous morts en fin d'après-midi.

 

J-3 mercredi matin, après d'âpres négociations, le délai du vendredi est maintenu.

Le propositions d'acceuil, de covoiturage, de dons, arrivent, il y a maintenant 2 listes : ceux qui vont sortir et ceux qui sont en sursis.

Ne nous voilons pas la face, il est évident qu'un chaton de 2 mois sociable à poils longs trouvera vite une solution d'acceuil car il sera très facilement adoptable, pour un chat adulte tigré craintif, la situation est beaucoup plus préoccupante.

 

J-3 mercredi 16h, la liste s'allonge encore :

 

22. chaton femelle noire, 6 mois, sociable
23. mâle noir, 3 ans, sociable
24. mâle bleu croisé chartreux, 7/8 ans, sociable
25. femelle Gris Tabby BLanc, 1/2 ans, sociable
26. chaton mâle brun tabby, 7 mois, micro-craintif
27. chaton mâle brun tabby, 3/4 mois, micro-craintif
28. femelle blanc brun Tabby (maigre), 2/3 ans, micro-craintive

 

J-1 jeudi matin, 7 h, ce matin...Sur 28 chats tous n'ont pas encore de solution d'acceuil, quelles que soient l'énergie déployée et la volonté de tous les sortir de là, chacun d'entre nous sait pertinement qu'ils ne seront pas tous sauvés.

 

Je ne te raconterai pas la fin de cette histoire, je ne te dirai pas qui a survécu et qui est mort.

 

Saches simplement que tous ces chats existent réellement, qu'ils sont en ce moment même derrière les barreaux, terrorisés, que leur seul espoir est cette chaine de solidarité qui se met en place chaque semaine quand la nouvelle liste tombe.

 

Saches aussi, qu'il s'agit de la liste d'une seule fourrière, que la plupart des fourrières ne font même pas l'effort de communiquer une liste, qu'aucun chat errant n'est inscrit sur la liste car ils sont inadoptables, qu'il y a probablement le même nombre de chiens sur une autre liste.

 

Saches encore que le seul crime des ces chats est d'avoir cessé de plaire à leur propriétaire qui les à jetés à la rue ou déposés directement à la fourrière.

 

Tu vas me dire que tu n'y peux rien et c'est vrai.

Mais tu peux, si tu décides d'adopter un chat, le faire dans une association, tu peux stériliser ta chatte si ce n'est pas déjà fait, tu peux expliquer autour de toi ce drame hebdomadaire, tu peux refuser d'adopter des chatons gratuits chez des particuliers pour ne pas les inciter à continuer sur cette voie irresponsable, ...

Tu peux regarder la vidéo qui illustre cet article et la transmettre à toute personne qui envisage d'abandonner son animal afin qu'elle ne puisse pas se retrancher derrière une ignorance bien commode.

 

Et, afin de te persuader, s'il en était besoin, que tous ces chats condamnés à mort sont pourtant de merveilleux compagnons, je te rappelle l'histoire d'Elba : CLIC

Partager cet article

Repost 0

commentaires

MiC 28/12/2010 10:23



j'avais déjà la ferme intention de passer par une association pour mon prochain chat. mais quel dommage que cette pétasse de m'Agathe soit "exclusive"... et que je n'ai qu'une pièce à vivre.
Cette piqûre de rappel que tu fais est édifiante, et nécessaire. 



Croco 14/01/2011 13:27



Ben, l'essentiel est de faire passer le message, qu'on adopte ou pas, juste pour qu'un maximum d'adoptants potentiels sache ce qu'il est juste de faire.



le majeur 28/11/2010 21:58



tu fais un travail de sensibilisation très important. si je n'avais pas connu ton blog, je n'aurais sans doute jamais été franchement au courant de tout ce que tu nous apprends sur la manière
dont sont traiter les animaux et je n'aurais sans doute pas été chercher mon chat à la SPA...


alors continue !



Croco 29/11/2010 06:27



Merci... Ton témoignage (et l'adoption du beau Flamby !) justifie à lui seul que je ne baisse pas les bras.



bellelurette 16/11/2010 06:47



Avec des listes pareilles, on pourrait faire un tiercé. Allez je mise sur 1, 7 et 23.


Seulement voila, lorsqu'on mise c'est avec l'espérance de gagner des tunes, mais là.. c'est pour aimer un vivant.


Combien de fois devrons-nous dire et répéter qu'il faut stériliser les chats ? Que mine de rien et quelque part, cela se retrouve sur nos impôts. Bé oui,
parlons tout net. Les employés de mairie ou de je ne sais quoi, quand ils font des grands ramassages, d'où viennent leurs salaires ? L'homme est inconscient vis-à-vis de l'animal. Pire, il est
déraciné.


Pouark, tu ne sais pas la dernière ? dans un pays très proche de nous, ils servent de l'écureuil grillé... c'est très tendance.


 



Croco 24/11/2010 12:17



J'ai l'impression de répéter les mêmes choses toute ma vie. C'est aberrant cette attitude, on est innondé d'informations et ces crétins continuent à vivre selon leur bon plaisir comme si nos
actes n'avaient aucune conséquences.



nicole 15/11/2010 22:36



Je ne sais pas si tu es au courant, mais je pense que oui, en Belgique il est question d'obliger la stérilisation de tous les chats, bon, d'accord je me demande comment arriver à ce résultat mais
si déjà tous les chats errants l'étaient ce serait toujours ça ! Quand au reste je ne vois pas comment faire pour s'assurer que tous les particuliers ont appliqués la loi ! Et puis tous les chats
stériles = plus de chats !


Je suis comme toi en colère devant l’imbécillité ou le manque de sensibilité de ce que je ne peux pas appeler des humains !


Nicole !



Croco 24/11/2010 12:19



Je ne sais pas non plus comment ils vont mettre ça en place mais je salue bien bas l'initiative. Les Belges sont de toute manière bien en avance sur nous, ils ont déjà interdit l'an dernier
que les animaux soient exhibés en vitrine dans les animaleries.



Fardoise 12/11/2010 19:33



C'est abominable et les gens sont inconscients, les abandons n'ont jamais été aussi importants et on continue à faire naître des chatons, à ne pas faire enregistrer les animaux (ne parlons pas du
tatouage ni de la puce), ne pas faire stériliser les chats (surtout les matous, les pauvres) et surtout à faire cadeau d'un animal, comme s'il s'agissait d'un objet ou d'une grosse peluche, à
abandonner son chat lorsqu'on déménage ou qu'on part pour plusieurs jours. La SPA du Vaucluse est débordée, je ne sais pas ce qu'il en est des euthanasies, les représentants de la ville jurent
qu'il n'y en a pas beaucoup, mais bon ?



Croco 13/11/2010 12:17



Tant que la loi sur l'identification ne sera pas appliquée, tant qu'on n'aura pas donné une valeur marchande aux chiots et aux chatons, tant qu'on pourra les obtenir sans aucune formalité,
les gens les prendront puis les jetteront sans même y penser.


La plupart des refuges n'euthanasient pas mais, dans ce cas, forcément, ils finissent par refuser d'acceuillir de nouveaux animaux qui crèveront à la rue. C'est un dilemme.



Articles Récents

Les points communs ...

Les points communs entre moi et le crocodile ?
L'humain qui partage ma vie prétend qu'on est tous les deux courts sur pattes avec une grande gueule.

Selon L'humeur